Go to Top

Relecture, révision, corrections, réécriture, mise en page


Diffusez des textes irréprochables, sur le fond et la forme


Atlantrad

Vous n’êtes pas sûr de la qualité d’un document que vous devez publier ?

Confiez-moi vos textes ou vos épreuves d’imprimerie : je saurai y déceler les moindres fautes d’orthographe ou de grammaire, erreurs stylistiques ou typographiques et autres coquilles.

  • Vos documents peuvent être diffusés ou publiés sans le moindre risque
  • Vous diffusez des documents de qualité, reflets du sérieux de votre travail

 

Vous avez fait traduire un texte mais avez de sérieux doutes quant au résultat obtenu ?

Faites appel à un réviseur expérimenté pour garantir la qualité linguistique et la précision technique de vos documents !

De nombreux clients ont choisi ATLAN’TRAD après une mauvaise expérience.


Les quelques conseils suivants vous éviteront de corriger vos textes a posteriori,
pour des traductions plus efficaces, plus sûres et plus rapides :


Ne faites pas appel au premier prestataire venu

Toutes les personnes « bilingues » ne sont pas capables de traduire. De même, tous les traducteurs ne sont pas capables de traduire un document technique pointu.
Votre traducteur possède-t-il les compétences et l’expérience requises pour répondre parfaitement à vos besoins ? Est-il spécialisé dans votre secteur d’activité ? Est-il capable de comprendre les enjeux de vos documents ?
Ne perdez pas votre temps avec un traducteur qui ne connaît pas votre cœur de métier. Vous risqueriez de le regretter amèrement : perte de temps et d’argent, perte d’un client ou d’un marché ou, pire encore, mise en danger la vie d’autrui.

Finalisez votre document avant de le transmettre à votre traducteur.

Bien qu’il soit possible d’ajouter du texte ou d’intégrer des modifications à tout moment du processus, cela peut introduire des risques d’erreur, allonger les délais de livraison et engendrer des coûts supplémentaires.

N’hésitez pas à fournir des documents de référence à votre traducteur

N’hésitez pas à fournir des documents de référence à votre traducteur (documentation existante, sites Internet, glossaires, etc.). Cela lui permettra de s’adapter aux spécificités de votre domaine d’activité, de s’imprégner de votre discours ou d’assimiler votre jargon interne.

Dans la mesure du possible, prévoyez des délais « raisonnables »

Travailler sereinement permet de fournir une prestation optimale. Sachez que le temps nécessaire à la traduction d’un document est souvent équivalent au temps passé à le rédiger. Il peut donc falloir plusieurs semaines pour traduire un projet volumineux.

Fournissez les fichiers originaux dans un format « éditable »

Dans la mesure du possible, fournissez les fichiers originaux dans un format « éditable » (Word, Excel, PowerPoint, HTML, XML, etc.). Évitez les fichiers PDF ou les documents scannés. En plus de compliquer la tâche du traducteur, cela augmentera les risques d’erreur ainsi que le coût final de la prestation.

Prévoyez suffisamment de place lors de la conception de vos documents

Si vous utilisez un logiciel de PAO, prévoyez suffisamment de place lors de la conception de vos documents. Ainsi, par exemple, un texte français occupe en moyenne 20 % à 30 % de place en plus qu’un texte anglais !

Communiquez avec votre traducteur

Il est normal qu’un traducteur vous pose des questions sur un texte. (Il est moins normal qu’il ne vous en pose pas !) Prenez le temps de discuter avec votre traducteur pour lever les doutes et les ambiguïtés. Cela jouera en faveur de la qualité et de la fiabilité des traductions.
De même, n’hésitez pas à faire part de vos remarques sur la qualité du travail de votre traducteur. Cela lui permettra d’assimiler vos exigences et d’affiner sa prestation.
Un petit guide indispensable pour tous les acheteurs de traductions : Traduction, faire les bons choix